Quoique ...

Partager bonnes adresses, tuyaux, points de vue, découvertes sur l'architecture, l'urbanisme, la peinture, l'écriture, le design et même la cuisine !

vendredi 16 juin 2006

Mafaldines à la crème de scaroles, câpres et olives

p_tes_scaroles_21

Pour tout vous dire, la recette de Cenzina dont je parlais pas plus tard qu'hier, je l'avais repérée depuis un moment ... mais je n'arrivais plus à trouver de scarole en cette saison. Et bien, cette semaine, j'en ai trouvé au Monop' !

Vous commencez à me connaître, au moment de préparer la recette il me manquait quelque chose ! J'avais oublié que j'avais fondu les deux ustensiles me servant à mixer il y a ... une éternité (c'est dire si je mixe beaucoup pour avoir oublié !). Et je n'avais pas de parpadelles. Mais comme il y a deux choses qui remplissent mes armoires et ne manquent ainsi jamais, à savoir les livres - pas très utiles dans ce cas - et les pâtes, j'ai trouvé de jolies malfadines en remplacement.

Lire chez Cenzina que la pizza à la scarole était un classique de la cuisine napolitaine et que cette recette était un manière de revisiter les classiques, m'a engagé à voyager sur le net pour en savoir plus. J'ai une recette familiale de scaroles à la crème dont nul ne connaît l'origine et que je n'ai jamais goûtée ailleurs que dans le cercle familial, ce qui m'a toujours intriguée.
Aussi ai-je trouvé ici de quoi satisfaire ma curiosité : la Campanie est une région dont on surnomme les habitants "les mangeurs de feuilles". Je ne maîtrise pas suffisemment l'italien pour traduire (si Cenzina passe par là, qu'elle n'hésite pas à traduire) mais ce doit être très joli dit en italien, et même en français, ça me fait rêver : il faut que je me procure d'urgence un livre sur la cuisine de la Campanie ! Si vous en connaissez un, n'hésitez pas à m'en laisser les références, même s'il est en italien !

Revenons à nos scaroles. J'adore les scaroles cuites. Elles ont un goût très particulier amer (mais rien de commun avec les endives) et doux à la fois. A la maison, j'ai deux passions gustatives non partagées : la soupe au pistou et les scaroles cuites. Quand je les cuisine, je sais que j'en ai pour plusieurs repas car personne d'autre que moi n'acceptera d'en manger. Aussi toute nouvelle façon de cuisiner les scaroles m'intéresse pour essayer de les faire passer ni vu ni connu. Pff, faut parfois ruser, j'vous jure ... pour la soupe au pistou, j'ai renoncé, il n'y pas d'alternative, pas de tartinage de ketchup possible !

J'y reviens à mes scaroles ! Ou plutôt à la recette de Cenzina qui m'a réjouie car bien qu'intitulée "crème", il n'y a pas de crème, ce qui change de ma façon de les préparer. Je vous y renvoie donc (ici) car je l'ai suivie à la lettre (en divisant les proportions par 2 quand même, en hachant les légumes avec les moyens du bord et non en les mixant, en choisissant les amandes plutôt que les pignons ... à la lettre j'vous dis !).

Verdict : Beau et bon ! Blanchies 2 minutes, elles gardent toute leur couleur. L'assiette est éclatante de couleur, "absoluty green" comme dit Virginie qui devrait l'apprécier ! Comment vous expliquer, vous avez l'impression de plonger votre fourchette dans le printemps et de vous nourrir de chlorophyle : vitaminant(tiens j'ai plus mon rhube, c'est peut-être à cause de ça) !

Je recommence dès que je trouve une scarole (tant pis pour les grincheux). J'essayerai quelques variations pour comparer. Et une chose est sûre, la prochaine fois que je fais une pizza à la scarole, pour qu'elle soit moins moche que ça, je blanchirai les feuilles 2 minutes avant de la poser sur la pâte à la sortie du four !

p_tes_scaroles_1

Posté par Leelooo à 19:00 - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires sur Mafaldines à la crème de scaroles, câpres et olives

    livre de cuisine napolitaine

    ce livre est un tresor de la cuisine napolitaine ce sont des recettes qui se passent de générations en générations de napolitaines
    il s'agit de: L'ANTICA CUCINA NAPOLETANA de
    GUGLIELMO LIMATORA www.lito-rama.com ou: lito-rama@libero.it

    Posté par alinecastiello, mardi 4 décembre 2007 à 07:57 | | Répondre
  • Merci, j'ai un collègue napolitain, je vais lui faire une petite commande ... )

    Posté par Leelooo, jeudi 6 décembre 2007 à 22:05 | | Répondre
  • Effectivement, cette recette m'a l'air exquise. Et puis je ne connaissais pas le blog de Cenzina. Merci pour cette découverte.
    J'ai aussi reçu ton merveilleux cadeau. Mille mercis (je viens de faire un p'tit post pour l'occasion). A bientôt !

    Posté par Virginie, vendredi 16 juin 2006 à 22:09 | | Répondre
  • Bon alors, je suis revenue demain. Je n'aime pas trop la salade cuite, mais si c'est toi, et Cenzina, qui le disent, je ne demande qu'à me laisser convaincre. Certainement, le texte donne envie et les photos l'appuient.
    En ce qui concerne la cuisine de Campanie, j'utilise "La Cucina Napoletana in 300 ricette tradizionali" ed. Il Messaggero, mais ça m'étonnerait qu'on le trouve en France. Ce bouquin m'éclate, la Campanie et ses habitants aussi d'ailleurs.

    Posté par gracianne, vendredi 16 juin 2006 à 22:35 | | Répondre
  • Ah, ça me rappelle notre recette de chez nous avec de la salade cuite: c'est hollandais (donc plutôt bourrin mais bien bon quand même) et ça s'appelle le stampot. C'est un écrasé de pommes de terre avec de la chicorée et des lardons: douceur, amertume, pointe de sel des lardons... Un peu le même esprit que la recette que tu donnes, version Nord!
    Je vais essayer la scarole cuite aussi, pour voir!

    Posté par Christine, vendredi 16 juin 2006 à 23:19 | | Répondre
  • j'ai mangé une pizza à la scarole à Naples et je confirme ce que Gracianne t'avait dit à l'époque : la "feuille" est à peine cuite (de même que la délicieuse tranche de jambon posée juste en dessous).
    En plus je vois que tu t'améliores vraiment en "photo".

    PS : et si tu présentais la soupe au pistou comme un coulis où faire tremper des bons morceaux de pain grillé ? ça marcherait mieux ?

    Posté par Béa, samedi 17 juin 2006 à 08:03 | | Répondre
  • cela m'a l'air rudement bon

    Posté par Claire emma, samedi 17 juin 2006 à 14:39 | | Répondre
  • j'ai hate d e voir la recette avec la pizza !

    Posté par reinefeuille, dimanche 18 juin 2006 à 09:51 | | Répondre
  • Virgine > merci, merci, merci !
    Gracianne > je vais essayer de trouver le livre : je connais un site italien de vente de livres sur internet !
    Christine > le stampot, ja ja !
    Béa > oui, j'ai un appareil photo, plus un gsm pour photographier, ça change ! J'ai renoncé pour la soupe au pistou !
    Claire emma > ça l'est !
    Reinefeuille > avec un pseudo comme le tien, ça ne m'étonne pas !!!

    Posté par Leelooo, dimanche 18 juin 2006 à 11:39 | | Répondre
  • cenzina est passée par la mais elle a pas compris ce qu'il fallait traduire )
    Moi aussi, pour la cuisine napolitaine, j'ai le bouquin du messaggero, edité par newton & compton
    http://www.internetbookshop.it/ser/serdsp.asp?isbn=8882894703

    Bises!

    Posté par cenzina, dimanche 18 juin 2006 à 12:20 | | Répondre
  • Cenzina > "les mangeurs de feuilles" traduit en italien ce doit être très joli !!! merci d'être passée et merci pour l'adresse !

    Posté par Leelooo, dimanche 18 juin 2006 à 17:53 | | Répondre
Nouveau commentaire
« juin 2006 »
dimlunmarmerjeuvensam
    1 2 3
4 5 6 78910
1112 1314151617
18192021222324
2526 2728 2930